Lutte contre le harcèlement à l’école

Depuis 2015, une journée nationale de mobilisation contre le harcèlement est organisée chaque premier jeudi du mois de novembre. Cette année, l’accent est mis sur le cyberharcèlement à caractère sexiste et sexuel.

C’est aujourd’hui, le jeudi 8 novembre, qu’est organisée la journée nationale contre le harcèlement !

Cette journée est destinée à sensibiliser la communauté éducative, les élèves et leur entourage aux phénomènes de harcèlement dans le milieu scolaire. Si les actes violents ou les insultes sont facilement identifiés comme des formes de harcèlement lorsqu’ils sont régulièrement répétés envers une même personne, l’usage des nouvelles technologies nécessitent de préciser un peu les choses. Liker un message insultant ou partager une image dégradante par exemple sont également des actes de harcèlement. Dans ce cas, bien que vous n’en êtes pas l’auteur, vous contribuez à la diffusion de propos désagréables à l’encontre de la victime et par conséquent vous participez à l’agression ou à la mise à l’écart de la victime. La diffusion d’images intimes sans consentement (appelé sexting ou revenge porn) est un autre exemple de cyberviolence (violences occasionnées à l’aide de supports numériques).

La lutte contre le (cyber)harcèlement repose donc sur :

  1. l’accompagnement des adolescents à reconnaitre toutes formes de violences dans un premier temps.
  2. la prévention par les pairs. Formés, les jeunes initient des actions de sensibilisation avec d’autres élèves plus jeunes des collèges et écoles alentours. Ce dispositif permet à la fois de responsabiliser les ados et de faciliter la diffusion du message : les plus jeunes sont plus facilement à l’écoute de leurs aînés que des adultes.

PANGOLIN participe d’ores et déjà à ce dispositif avec des lycéen-ne-s de plusieurs MFR du département. Si ces actions vous intéressent et pour toutes infos complémentaires, contactez-nous ! [email protected] 

Que vous soyez victime, auteur, témoin, parent ou professionnel, il existe des dispositifs d’aide et d’écoute anonymes et gratuits. Ils sont composés de psychologues et de personnel spécialement formés dans la protection de l’enfance.

2018-11-08T15:51:07+00:00

Leave A Comment